Tous pour Oskar

Quelle déception et tristesse m’ont envahi dimanche soir lorsque je regardais les résultats du premier tour pour l’élection du Conseil d’Etat.

Pourquoi tant de personnes ont tourné le dos à Oskar? Certes, le score extraordinaire de 2013 était difficile à reproduire mais quand même…
Tout le monde, avec le concours des médias, est resté focalisé sur 1 milliard de franc promis et jamais reçu, sur le survivaliste, sur Cleusix… mais s’il vous plaît restons objectifs. C’est quoi le programme des autres partis? Jusqu’ici j’ai seulement entendu les attaques contre Oskar et l’UDC. Ils ont détourné l’attention du peuple et ils l’ont monté contre Oskar, les vrais problèmes ne sont pas les « erreurs » de Oskar.

  1. Oskar est un des 5 Conseiller d’Etat, il ne peut pas faire ce qu’il veut, comme le veut et quand le veut.
    En attendant il a su prendre le département le plus gros et gérer son budget sans générer des coûts supplémentaires pour nous contribuables. En attendant c’est un chef qui fait confiance à ses subordonné et les laisse travailler au lieu de leur faire perdre du temps (et notre argent);
  2. Les propos de Piero Sangiorgio ont été sortis de leur contexte et utilisés pour dénigrer Oskar et son initiative, pourquoi?
    Parce que un ministre en charge de la sécurité d’un canton entier qui veut établir un plan de réaction dans le cas d’un évènement catastrophique fait peur, voilà la réponse. A l’armée on appelle cela « planification prévisionnelle » pour être prêt à toute éventualité même la pire;
  3. Cleusix? C’est un héritage d’un gouvernement précèdent alors facile de mettre la faute sur Oskar.

La vérité c’est que l’UDC dérange parce qu’il dit les choses sans les embellir, parce que c’est plus facile de se mentir et de se cacher la réalité que de devoir avouer que l’on va droit dans le mur suivant de prêt nos voisins. C’est plus facile d’accuser d’extrémisme ceux qui tirent la sonnette pour pouvoir se soulager la conscience et continuer à dormir tranquillement. Les conséquences de ce déni de la réalité on peut le voir a côté de chez nous, c’est cela que vous voulez?

Les extrêmes ne sont jamais bons alors je vous incites vivement à vous rendre aux urnes afin de soutenir Oskar Freysinger car il mérite qu’on le laisse continuer son œuvre vu qu’il n’y a aucune raison rationnelle et objective pour lui refuser un deuxième mandat et car la campagne médiatique anti-Oskar orchestrée par l’alliance PDC-PS-PLR vise tout simplement à exclure le vrai conservateur et défenseur de nos valeurs et diriger vers la gauche le gouvernement valaisan.

le 19 mars votez pour Oskar Freysinger, il nous a dit la vérité, il nous a évité de payer plus d’impôts, il est le garant de notre liberté, il protège nos valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*